; Objective Identification of Bullets Based on 3D Pattern Matching and Line Counting Scores — Ultra Electronics Forensic Technology












J’accepte de recevoir des communications de la part de Forensic Technology.

En cliquant sur SOUMETTRE, vous acceptez de faire partie de notre liste de distribution et de recevoir des courriels à propos de nos activités de marketing. Il est toujours possible de vous désabonner en nous envoyant un courriel à info@ultra-ft.com ou en cliquant sur le lien SE DÉSABONNER dans notre courriel. Politique de confidentialité

;

Objective Identification of Bullets Based on 3D Pattern Matching and Line Counting Scores

Auteurs : Danny Roberge, Alain Beauchamp et Serge Levesque

L’émergence de technologies permettant la capture de la topographie d’une surface à des résolutions verticales sous le micron a stimulé la recherche dans le champ de l’identification objective numérique des armes à feu à partir de projectiles et de douilles.

L’analyse statistique du comportement de scores de similarité associés à un ensemble de paires de projectiles (ou de douilles) provenant de la même arme (matches) ou d’armes différentes (non-matches) permet de tirer des conclusions objectives quant à la provenance commune de ces paires d’échantillons. Une telle analyse requiert la capture topographique d’un grand nombre de projectiles ou douilles. Le but principal de cette étude est la création d’une méthode d’identification objective pour des balles tirées par des armes à feu dont le canon présente des rayures conventionnelles, et de tester cette méthode avec quelques ensembles d’images 3D de projectiles capturées à deux résolutions latérales. Certains de ces ensembles ont été obtenus avec des canons manufacturés séquentiellement et sont disponibles à la communauté scientifique. Un autre ensemble, plus important et plus fidèle à la réalité, est dédié spécifiquement à cette étude.

Deux nouveaux scores d’identification calculés à partir de la topographie 3D, le Line Counting Score et le Pattern Matching Score, produisent une séparation parfaite des matchs et des non-matchs pour trois ensembles de balles du test standard Hamby-Brundage. Une analyse similaire, réalisée avec un ensemble plus grand et plus réaliste, nous permet de définir une droite discriminante correspondant à un taux de faux positif (false match) de 1/10000 sur un graphique 2D qui illustre la distribution empirique des deux scores d’identification pour les matchs et non-matchs.

Contactez-nous

Besoin d'information?

Contactez-nous

Abonnez-vous à notre infolettre